Mettijet : Tameẓla gar ileqman

830 octets supprimés ,  8 n iseggasen aya
aucun résumé de modification
(Asebtar amaynut: '''Mettijet''' neɣ '''Mettict''' (Taɛrabt : مْڅِيشْثْ,, s Tifinaɣ : ⵎⴻⵜⵙⵉⵛⵝ) d yiwen uzaɣar n tmurt Ledzayer, di tama n Dzayer Tamanaɣt. I...)
 
Aucun résumé des modifications
 
==Anda-tt==
 
La majeure partie des centres urbains de la Mitidja sont nés pendant la colonisation française pour le besoin d’encadrer les exploitations agricoles et d’assurer les biens et services3. Dès l’indépendance, la région a connu un grand mouvement migratoire de toutes les régions du pays. En 1966, elle était la région la moins rurale du pays3. L’urbanisation de la plaine a connu une certaine stagnation par la suite jusqu’au début des années quatre-vingt. À partir de ces années, les grands centres urbains ont connu un développement important notamment Blida et Boufarik qui sont devenues très peuplées et de nouveaux centres urbains ont été créés autour des anciennes fermes coloniales et des douars3. L’expansion urbaine s’est faite, au détriment des meilleures terres agricoles de la plaine3.
 
Deg wegmuḍ tilisa-s llan af [[Asif Budwaw|wasif Budwaw]], deg utaram af [[Iɣzer n Nnaḍur|Yiɣzer n Nnaḍur]] deg twilayt n [[Tipaza]]. Llan sin yidurar gar uzaɣar n Mettijet : [[Aṭlas Ablidi]] ed [[Ssaḥel n Dzayer]].
Utilisateur anonyme